Actions

Accord entre Airbus et le PNF après des soupçons de corruption en Libye et au Kazakhstan


Photo d’archives du logo d’Airbus à Blagnac près de Toulouse, en France, prise le 2 juillet 2020/REUTERS/Benoit Tessier

 

AIR
-0,44%

Ajouter au/Supprimer du portefeuille

Ajouter à la Watchlist

Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres

Type:

Achat
Vente

Date:

 

Quantité:

Cours

Valeur du point:


Levier:

1:1
1:10
1:25
1:50
1:100
1:200
1:400
1:500
1:1000

Commission:


 

Créer une nouvelle Watchlist
Créer

Créer nouveau portefeuille de titres
Ajouter
Créer

+ Ajouter une autre position
Fermer

PARIS (Reuters) – Airbus (EPA:AIR) a annoncé jeudi avoir conclu une convention judiciaire d’intérêt public (CJIP) avec le Parquet national financier (PNF) en vertu duquel le groupe évite des poursuites pénales pour des soupçons de corruption en Libye et au Kazakhstan.

La CJIP est désormais soumise à l’approbation des tribunaux, a précisé Airbus.

En cas de validation, un juge fixera alors le montant de l’amende que l’avionneur européen devra payer pour l’abandon des charges.

Airbus avait confirmé fin octobre qu’il négociait avec les autorités une CJIP après des soupçons sur le versement de pots-de-vin en lien avec des transactions passées en Libye et au Kazakhstan.

(Rédigé par Laetitia Volga, édité par Sophie Louet et Blandine Hénault)

Source

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button