Obligations

Adidas: un coupon de 3,125% pour la nouvelle obligation à sept ans

 

ADSGN
+0,08%

Ajouter au/Supprimer du portefeuille

Ajouter à la Watchlist

Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres

Type:

Achat
Vente

Date:

 

Quantité:

Cours

Valeur du point:


Levier:

1:1
1:10
1:25
1:50
1:100
1:200
1:400
1:500
1:1000

Commission:


 

Créer une nouvelle Watchlist
Créer

Créer nouveau portefeuille de titres
Ajouter
Créer

+ Ajouter une autre position
Fermer

L’équipementier sportif allemand a placé pour un milliard d’euros de nouvelles obligations sur le marché primaire, il y a quelques jours. L’opération a été particulièrement bien reçue par les investisseurs. Voici les derniers prix sur le marché secondaire.

Adidas (ETR:ADSGN) a émis deux nouvelles souches obligataires, chacune d’une taille de 500 millions d’euros. L’obligation à 3 ans a un coupon de 3% tandis que l’obligation à 7 ans sert un coupon de 3,125%.

Adidas: un coupon de 3,125% pour la nouvelle obligation à sept ans

Pour ne citer qu’elle, l’obligation d’une durée de sept ans s’échange sur le marché secondaire à 100,10% du nominal, soit un rendement de 3,10% sur base d’une échéance fixée au 21 novembre 2029 et un coupon de 3,125%.

La coupure est de 100.000 euros et le rating est de “A+” chez Standard & Poor’s, dans la catégorie “Investment grade”.

Les fonds sont destinés à financer les objectifs généraux de l’entreprise, en particulier assurer le rachat d’un emprunt obligataire convertible de 500 millions d’euros arrivant à échéance en septembre 2023, a indiqué Adidas.

Intérêt élevé malgré Kanye West

L’équipementier allemand a également précisé que l’opération avait été sursouscrite, la demande dépassant de 3,5 fois l’offre. Les créanciers obligataires ne semblent dès lors pas trop inquiets de la fin de la juteuse collaboration entre le groupe basé à Herzogenaurach et le chanteur américain Kanye West (Ye). Adidas estime le manque à gagner lié à la rupture de ce partenariat à 500 millions d’euros d’ici la fin de l’année, ce qui l’a incité à abaisser ses prévisions pour l’ensemble de l’exercice en cours.

Le fabricant allemand qui vient de débaucher le CEO de son concurrent historique Puma, Bjorn Gulden, doit aussi composer avec le ralentissement de la demande sur les marchés occidentaux et la détérioration de la tendance en Chine. « En conséquence, nous avons constaté une importante accumulation de stocks dans l’ensemble du secteur, entraînant une activité promotionnelle plus importante pendant le reste de l’année, ce qui pèsera sur nos revenus », a déclaré Harm Ohlmeyer, directeur financier d’Adidas, cité dans le communiqué de résultats trimestriels.

Plus de 21 milliards d’euros de chiffre d’affaires

Adidas conçoit, développe, commercialise et distribue des chaussures, des vêtements, des équipements et des accessoires pour une grande variété d’activités sportives et de fitness. L’année dernière, l’entreprise qui emploie plus de 61.400 personnes a généré un chiffre d’affaires de 21,23 milliards d’euros, sur base des dernières données annuelles disponibles.

Coté à la Bourse de Francfort, Adidas affiche une capitalisation boursière de l’ordre de 24,8 milliards d’euros. La société compte parmi ses principaux actionnaires le holding belge GBL (7,14% du capital au 30 septembre 2022).

Source

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button