Actions

Foxconn s’excuse pour une erreur de recrutement dans son usine de Zhengzhou, en Chine


Le logo de Foxconn à l’extérieur d’un bâtiment de l’entreprise à Taipei, Taïwan. /Photo prise le 10 novembre 2022/REUTERS/Ann Wang

 

AAPL
+0,59%

Ajouter au/Supprimer du portefeuille

Ajouter à la Watchlist

Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres

Type:

Achat
Vente

Date:

 

Quantité:

Cours

Valeur du point:


Levier:

1:1
1:10
1:25
1:50
1:100
1:200
1:400
1:500
1:1000

Commission:


 

Créer une nouvelle Watchlist
Créer

Créer nouveau portefeuille de titres
Ajouter
Créer

+ Ajouter une autre position
Fermer

2354
+0,20%

Ajouter au/Supprimer du portefeuille

Ajouter à la Watchlist

Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres

Type:

Achat
Vente

Date:

 

Quantité:

Cours

Valeur du point:


Levier:

1:1
1:10
1:25
1:50
1:100
1:200
1:400
1:500
1:1000

Commission:


 

Créer une nouvelle Watchlist
Créer

Créer nouveau portefeuille de titres
Ajouter
Créer

+ Ajouter une autre position
Fermer

TAIPEI (Reuters) – Foxconn (TW:2354), le principal assembleur d’iPhone d’Apple (NASDAQ:AAPL) en Chine, a déclaré jeudi qu’une “erreur technique” s’était produite lors du recrutement des nouveaux employés de son usine de Zhengzhou et a présenté ses excuses aux travailleurs.

Des hommes munis de bâtons ont brisé mercredi des caméras de surveillance et des fenêtres dans l’immense campus de Foxconn à Zhengzhou. Des scènes de dissidences provoquées par une accumulation de la frustration à l’égard des mesures ultra-sévères pour limiter la propagation du COVID-19 et les informations selon lesquelles les salaires n’avaient pas été versés à la date prévue.

Des travailleurs ont indiqué sur les réseaux sociaux avoir été informés que Foxconn comptait retarder le versement de primes. D’autres se sont plaints d’être obligés de partager des dortoirs avec des collègues testés positifs au COVID-19.

“Notre équipe a examiné la question et s’est rendue compte qu’une erreur technique s’était produite lors du processus de recrutement”, a écrit Foxconn dans un communiqué, faisant référence à l’embauche de nouveaux employés.

“Nous présentons nos excuses pur cette erreur du système informatique et nous garantissons que le salaire versé sera bien le même que celui convenu.”

Les manifestations les plus importantes avaient cessé jeudi et l’entreprise était en discussions avec les employés participant à des rassemblements de moindre envergure, a déclaré à Reuters une source au sein de Foxconn au fait de la situation.

Selon cette source, Foxconn aurait trouvé des “accords préliminaires” avec les travailleurs afin de résoudre le conflit et de faire en sorte que la production continue jeudi.

Apple a déclaré avoir des employés sur place et que l’entreprise “travaillait étroitement avec Foxconn afin de faire en sorte que les préoccupations des travailleurs soient prises en compte”.

Les restrictions et le mécontentement ont affecté la production. Le mois dernier, Reuters a indiqué que la production d’iPhone à l’usine de Zhengzhou pourrait chuter de 30% en novembre.

(Reportage Yimou Lee; version française Camille Raynaud)

Source

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button