Actualités Monde

La Russie appelle la Turquie à la retenue en Syrie, rapportent les médias


Le président russe Vladimir Poutine participe à une réunion par liaison vidéo dans sa résidence officielle de Novo-Ogariovo. /Photo prise le 14 novembre 2022/REUTERS/Sputnik/Gavriil Grigorov

(Reuters) – La Russie a appelé la Turquie à s’abstenir d’utiliser une “force excessive” en Syrie et à empêcher une escalade des tensions, ont rapporté mardi les agences de presse russes, citant un envoyé de Moscou en Syrie.

“Nous demanderons à nos collègues turcs de faire preuve d’une certaine retenue afin d’empêcher une escalade des tensions, non seulement dans les régions du nord et du nord-est de la Syrie, mais sur l’ensemble du territoire”, a déclaré l’émissaire Alexandre Lavrentiev, cité par l’agence de presse étatique russe RIA.

L’armée de l’air turque a engagé dimanche l’opération “Griffe Epée” contre des sites kurdes en Syrie et en Irak, détruisant 89 cibles, qui seraient liés au Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK) et aux Unités de protection du peuple (YPG ), milice kurde basée en Syrie, considérée par Ankara comme des organisations terroristes.

Alexandre Lavrentiev a indiqué que la Turquie n’avait pas informé la Russie à l’avance de ses frappes en Syrie et en Irak.

“Nous espérons convaincre nos partenaires turcs de s’abstenir d’utiliser une force excessive sur le territoire syrien”, a-t-il dit, ajoutant que la Russie travaillerait avec les parties intéressées pour trouver une solution pacifique à la “question kurde”.

Cité par l’agence de presse russe TASS, Alexandre Lavrentiev a déclaré que le retrait d’un contingent américain du nord-est de la Syrie contribuerait à la “stabilisation” de la situation.

(Rédigé par Lidia Kelly ; Version française Kate Entringer)

Source

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button