Actualités Monde

RDC: Des manifestants brûlent des drapeaux américains et belges près d’ambassades occidentales


Un policier jette de l’eau sur des pneus en feu après une manifestation près de l’ambassade américaine à Kinshasa, en RDC. /Photo prise le 12 février 2024/REUTERS/Justin Makangara

KINSHASA (Reuters) – Des manifestants qui protestaient lundi contre l’insécurité dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) ont brûlé des pneus et des drapeaux américains et belges près d’ambassades occidentales et des bureaux de l’Onu dans la capitale Kinshasa.

Les manifestants affirment que l’Occident soutient le Rwanda voisin, qui est accusé de soutenir les rebelles du groupe M23, dit “Mouvement du 23 mars”, dont l’avancée menace la ville stratégique de Goma, située à l’est du pays.

Le Rwanda a nié ces accusations, alors que la RDC, les gouvernements occidentaux, notamment les États-Unis et la Belgique, ainsi qu’un groupe d’experts de l’Onu affirment que le groupe rebelle bénéficie du soutien du Rwanda.

Malgré le renforcement de la sécurité après l’attaque du personnel et des véhicules de l’Onu samedi, des groupes de manifestants se sont rassemblés devant les ambassades des Etats-Unis et de la France ainsi que les bureaux de la mission de maintien de la paix de l’Onu, la Monusco.

Certains manifestants ont jeté des pierres, tentant de briser les caméras de surveillance de l’un des bureaux de l’ambassade des États-Unis, tandis que d’autres scandaient “quittez notre pays, nous ne voulons pas de votre hypocrisie”.

La police a tiré des gaz lacrymogènes et a poursuivi les manifestants.

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la RDC, Christophe Lutundula, a rencontré les ambassadeurs et les chefs de missions diplomatiques à Kinshasa dimanche. Il a déclaré que des mesures de sécurité seraient prises pour protéger leurs représentants.

(Reportage Ange Kasongo, Benoit Nyemba et Justin Makangara ; rédigé par Bate Felix et Portia Crowe ; version française Lina Golovnya, édité par Kate Entringer)

Source

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button